EXPOSITION

ATTENDRE LA NUIT
Carte blanche à Jean-François Flamey

10 > 30-10-20

«Ma démarche photographique tient d’une tentative de déconstruction des évidences et d’élaboration d’une série sans fin de non-dits. Instants fantasmés, messages incomplets et brouillés se manifestent ainsi dans mes images comme dans nos rêves ou nos états hypnagogiques. Dans un besoin d’amener le spectateur à ‘ressentir’ ma photographie avant de la ’comprendre’, je pars du principe que si mon œil n’est pas troublé, celui du regardeur ne pourra pas l’être. Pour ce faire, les moments de faible luminosité et la nuit me plongent dans des contextes favorables pour éprouver en amont ce que je cherche à exprimer en aval. Mon désir clairement affiché est de pousser le spectateur à construire sa propre vérité à partir de son propre imaginaire. Comme l’écrivait Blaise Pascal, ‘’L’imagination décide de tout’’. Photos numériques, argentiques ou polaroid, certaines sont livrées à l'état naturel, d’autres sont manipulées de manière plastique. Dans un besoin de désacralisation de la photographie, je cherche en effet à dépasser la seule représentation du contenu de l’image en travaillant également sur sa matérialité. Des images ainsi creusées — au propre comme au figuré — surgissent des éléments insoupçonnés et une nouvelle lecture possible, une nouvelle vérité…» Jean-François Flamey

A côté de ses photographies, vidéos et paysages sonores, la carte blanche que propose ici le Centre culturel de Ciney, est l’occasion pour lui d’inviter des artistes avec qui il partage ce les mêmes sensibilités oniriques : David Ameye, Julie Calbert, Johan ‘Mydatah’ Flamey, Laurent Henrion, Erika Meda, Mélanie Patris, Boris Spiers.

«Belles, banales ou brutales, les images de Jean-François Flamey se structurent en séquences tendres ou violentes. Inspirées par les sentiments plus complexes encore que ne serait l’absence de mots, elles montrent peu, n’expliquent rien et vous laissent beaucoup.»
Georges Vercheval, photographe, directeur honoraire et fondateur du Musée de la Photographie de Charleroi. (2019)

«Ses images nous font entrer dans un monde onirique, silencieux, sombre et parfois inquiétant. Leur succession qui semble sans cohérence forme pourtant une trame narrative proche du cinéma. On plonge dans le flash cadencé de souvenirs qui émergeraient du fond de l’inconscient. Ces choses vues, enregistrées, qu’on avait oubliées et que Jean-François Flamey nous offre à redécouvrir.»
Muriel de Crayencour, rédactrice en chef de Mu in the City. (2018)

Sur le web  : Site : www.nimtree.be


Facebook : www.facebook.com/nimisatree

Instagram : www.instagram.com/jf_flamey

Twitter : www.twitter.com/jf_flamey

Membre fondateur du collectif Aspëkt :  www.aspektnamur.net

Vernissage le vendredi 9 octobre à 19h00.
Merci de confirmer votre présence !

Ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00 et le samedi de 9h30 à 12h30.
En présence de l'artiste les samedis 10, 17 et 24-10 de 13h30 à 17h30 ou sur rendez-vous.

Renseignements : 083 21 65 65